CONTACTEZ-NOUS : +33 (0)4 93 80 25 47

Bulletin de salaire : ce qui change

0

Révolution dans les bulletins de salaires que vous allez recevoir pour remettre à vos salariés. Tout d’abord sur la forme, puisque depuis le 1er janvier 2018, toutes les entreprises françaises doivent se soumettre à la simplification du bulletin de salaire, qui, enfin, devra tenir sur un recto ! Sur le fond ensuite, les réformes Macron tant attendues (ou pas) prennent enfin place avec l’augmentation de la CSG parallèlement à la baisse de certaines charges sociales. Voici l’ensemble de ces bouleversements en détail.

Les cotisations sociales revues à la baisse

Sur le fond, les montants des cotisations dues par les salariés et les employeurs, diminuent en tenant compte des exonérations dont ces derniers peuvent bénéficier.

Mesure phare du projet de loi de financement de la Sécurité sociale concernant la redistribution du pouvoir d’achat : les taux (et donc  les montants) des cotisations sont revus à la baisse :

  • la cotisation maladie de 0,75 % est désormais supprimée
  • le taux de cotisation chômage passe de 2,40 à 0,95% (il sera définitivement supprimé en octobre 2018)

La CSG augmente

D’un autre côté, sauf si vous avez passé les 6 derniers mois dans un igloo, vous savez que les salariés du secteur privé voient le taux de Contribution Sociale Généralisée (CSG) passer de 5,10 à 6,80 %.

En résumé sur le fond, d’un point de vue mathématique, si on tient compte de la baisse des cotisations, les salariés gagnent donc en pouvoir d’achat avec la mise en place de ces nouveaux taux de cotisations, ce qui donne les gains suivants :

 

 

Le mot d’ordre : simplification

Le bulletin de salaire de janvier 2018 ne ressemble pas tout à fait à celui du mois précédent, côté salarié mais aussi employeur. Sur la forme, on note plusieurs modifications appréciables.

La feuille de paie est désormais :

  • Plus courte : le nombre de lignes est divisé de moitié ; toutes les fiches de paie ne dépassent plus désormais le recto d’une feuille
  • Plus claire : les blocs sont mieux organisés par structure de charges et les sigles remplacés par des libellés explicites que l’on espère compréhensibles.
  • Les lignes de cotisation de protection sociale apparaissent désormais regroupées par risque couvert : assurance chômage, assurance retraite ou encore assurance santé. Les autres contributions dues par l’employeur ont fusionné en une seule ligne.

 

Que trouve-t-on sur le nouveau bulletin de paie ?

Le nouveau modèle de bulletin de paie se présente de la façon suivante :

Plus court, plus simple et mieux structuré, la nouvelle fiche de salaire apporte une plus grande lisibilité aux salariés ainsi qu’aux employeurs.

 

La révision des taux de cotisations sociales et de la CSG est également un vrai changement qui a pour objectif d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés, même si le gain ne se fera réellement sentir qu’en octobre prochain.

 

Ces changements marquent le début de modifications au moins aussi importantes à venir pour 2019 avec le prélèvement des impôts à la source, à compter du 1er janvier 2019. Les employeurs seront alors chargés de collecter l’impôt directement sur les salaires. Mais rassurez-vous (ou pas), nous aurons l’occasion de vous en parler plus en détail d’ici là!

Partager :

Laisser un commentaire