CONTACTEZ-NOUS : +33 (0)4 93 80 25 47

TPE, COMMENT RESISTER AU CORONAVIRUS ?

0

Sur la Côte d’Azur, région entre toutes rythmée par le tourisme et l’évènementiel, nous le sentons déjà, le souffle de la récession.

Comme toujours, nous allons vous dire les choses. Sans dramatiser, en expliquant ce qui peut se passer, et surtout en vous divulguant des pistes pour vous permettre d’avancer dans cette période compliquée et inédite.

Ce qui peut se passer a déjà commencé : des annulations d’évènements, de réservations, de commandes, et la cascade de baisse d’activité des fournisseurs de produits ou de services liés à la fréquentation de notre superbe région se profile.

C’est le moment pour nous, chefs d’entreprise, de faire preuve non seulement de talent, mais d’engagement, d’agilité, et de résilience, alors utilisons déjà  toutes les ressources que le gouvernement met en place pour rendre cette épreuve un peu plus abordable.

 

LES MESURES POUR AUJOURD’HUI

  1. Organiser le quotidien

Avant toute chose, il est temps de revoir vos plans de charge pour les semaines à venir, et mettre vos salariés qui ont des RTT en congé.

Non, vous ne pouvez pas imposer à vos salariés de prendre des congés payés, mais vous pouvez le proposer, certains d’entre eux pouvant se sentir plus à l’aise chez eux ou ayant besoin de garder leurs enfants en cas de confinement.

Si votre activité le permet, privilégiez le télétravail, d’ailleurs, le mois dernier, on vous disait tout à ce sujet.

  1. Mettre en place l’allocation partielle d’activité

L’état prévoit une aide aux entreprises pour le financement des salariés, par le mécanisme de l’allocation partielle d’activité, lorsque celle-ci est réduite du fait d’une perte de clientèle ou d’une rupture d’approvisionnement en produits ou matières premières liées au coronavirus.

Chômage partiel ou chômage technique, il n’y a aucune différence entre ces deux termes, ils représentent le moment où un entrepreneur n’a pas assez de travail à donner à ses salariés.

En pratique, c’est une technique à mettre en place si vous avez revu vos plans de charge, et vous pensez qu’il conviendrait soit de mettre purement et simplement vos salariés à l’arrêt, soit de réduire leur temps de travail.

C’est alors le moment de prendre le temps de faire une simulation des avantages que pourraient vous procurer les mesures sur l’activité partielle sur ce site : http://www.simulateurap.emploi.gouv.fr/.

Dans les deux cas, voici le mode opératoire à suivre :

  • Consultez votre CSE si vous en avez un.
  • Appelez votre expert-comptable, et indiquez-lui précisément les salariés concernés et les mesures que vous souhaitez. Pour gagner du temps, envoyez-lui la formule de pouvoir dédiée qui sera nécessaire à son intervention pour votre compte.
  • Si vous n’avez pas de conseil social, ou que vous souhaitez le faire vous-même :

Connectez-vous ici https://activitepartielle.emploi.gouv.fr/aparts/, et suivez les étapes, c’est assez simple.

Votre demande sera traitée en 48 heures, à partir de l’autorisation vous pourrez mettre en place les nouveaux horaires de vos salariés.

  • Il n’y a pas de procédure particulière pour informer vos salariés, nous vous conseillons tout simplement une réunion d’information.
  • A la chaque fin de mois, il conviendra de compléter les horaires à indemniser sur le portail dédié. Ici encore, votre expert-comptable le fera pour vous.

Vous devrez indemniser les salariés pour les heures non travaillées, à hauteur de 70 % de leur rémunération brute antérieure. D’un autre côté, vous recevrez une allocation forfaitaire financée par l’Etat et l’Unedic de 8,04 euros de l’heure non travaillée. Celle-ci n’est pas soumise à charge sociale.

Encore une fois, n’hésitez pas à faire une simulation pour avoir des chiffres fiables.

  1. Préserver votre trésorerie

Même si aujourd’hui vous pensez avoir assez de trésorerie pour supporter la baisse d’activité qui se profile, nous vous conseillons d’alléger immédiatement votre quotidien futur,  en demandant des reports d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts).

Ceci est possible pour les charges sociales à venir jusqu’au 14, idem pour l’acompte d’impôt société et jusqu’à la veille de votre échéance pour la TVA.

 

LES MESURES POUR LES SEMAINES QUI VIENNENT

Voici les mesures que vous devez garder en tête pour les semaines qui viennent et auxquelles vous pourrez toujours faire appel :

Reporter vos échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;

Recourir à la Commission des Chefs des Services Financiers, qui octroiera avec bienveillance des plans d’apurement des dettes publiques (fiscales et sociales) avec des étalements pouvant aller jusqu’à 18 mois.

Obtenir ou maintenir du crédit bancaire via BpiFrance, qui se portera garant à 70 % de tous les prêts de trésorerie dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie : le numéro vert pour les joindre est le 0 969 370 240.

 

ET LES MESURES A GARDER EN TÊTE POUR PLUS TARD

Convertir vos prêts de trésoreries en prêt à moyen terme, conversions que BpiFrance va également garantir à 70 %.

Le cas échéant, un plan d’étalement de créances avec l’appui de l’État et de la Banque de France ;

L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs :

Le ministre de l’Économie et des Finances, en lien avec le Gouverneur de la Banque de France, a décidé de mobiliser la médiation du crédit pour accompagner, dans les territoires, les PME qui auraient besoin de renégocier leurs contrats et de renégocier leurs crédits.

Enfin pour soutenir l’économie locale fortement touchée, les collectivités ont déjà annoncé le déblocage de fonds. La CCI Nice Côte d’Azur propose un kit de renseignements, et annonce la création d’un fonds d’urgence, dont elle assurera la gestion, sous la forme d’avances remboursables permettant aux entreprises d’amortir les difficultés de trésorerie jusqu’à un retour à la normale.

Nous vous tiendrons informés ici, en mettant cet article à jour, des nouvelles dispositions qui seront assurément mises en place, et de la méthodologie pour y recourir.

En attendant ce moment, la Skynet Team se tient à votre disposition pour être plus que jamais, votre garde rapprochée. Prenez soin de vous, et n’oubliez pas :

Partager :

Laisser un commentaire